Sélection du message

📌🔆Bienvenue ! Ce message d'accueil est pour vous❣️

que vous soyez nouveau sur ce blog,  que vous soyez malvoyants pour votre confort de lecture  🅰️ ,  que vous débarquiez de mon ancien blog...

📬 Pour nous écrire

dimanche 27 mars 2016

Karine et Ilan 🇫🇷

Mes bien chères sœurs, mes bien chers frères,

Cela fait un an et des brouettes que j’ai obtenu mon MSc in Studies in Human Behavior (mon master dans le domaine du comportemement humain quoi !) et que je suis spécialisée dans le guidage d’humains déficients visuels. 

Vidéo reproduite avec l'aimable autorisation de Juliette Corroyez : la double formation d'Ilan, chien-guide et d'assistance 

Eh oui, je n'en suis pas peu fière de mon diplôme ! Talaria ne tarit pas d'éloges à mon égard et aime beaucoup parler de mes exploits avec les autres détenteurs de chiens-guides des pays francophones avec qui elle échange quotidiennement des informations. (D'ailleurs, c'est confidentiel, les amis, qu'est-ce qu'ils peuvent être bavards ces humains !!! En même temps cela peut se comprendre : une fois qu'ils ont goûté au bonheur de nous avoir, c'est bien simple, ils ne peuvent plus se passer de nous ! Nous sommes toujours de bonne humeur, leur faisons la fête au réveil, et ils sont béa d'admiration devant notre intelligence). Talaria ne fait donc pas exception : Même au-delà de la blogosphère, elle aime parler urbi et orbi de mes prouesses de ferrari noire à la truffe supersonique. 



Un jour, elle a eu une sacré surprise. Même qu'elle n'en revient toujours pas. Et moi non plus d'ailleurs. Une détentrice s'est présentée et a parlé de son Ilan, un labrador sable qui a un double cursus universitaire ! Si si, vous avez bien lu ! Il est spécialisé dans le guidage d'humains déficients visuels. Mais aussi dans l'assistance pour humains déficients moteurs ! C'est le Marie Curie des canis lupus familiaris quoi ! (NB Marie Curie a obtenu le Prix Nobel de physique en 1903, qu'elle a partagé avec son époux et Becquerel pour ses travaux sur la radioactivité. En 1911, elle a obtenu le Prix Nobel de chimie pour ses travaux sur le polonium et le radium). 


S'il existait des prix pour nous, je pense que notre pote Ilan serait le premier à le mériter ! 

Pourquoi diable a-t-il eu un double cursus ? Est-ce un intello qui veut se la péter avec ses titres académiques ? 

Et bien non, les amis. C'est pour l'amour de Karine, sa détentrice qui cumule déficience visuelle et motrice (hémiplégie partielle). Tout comme nous, il guide sa maîtresse qui, elle, se déplace au moyen d'un fauteuil roulant électrique, ceci grâce à un harnais qui a été spécialement conçu pour sa mission.

Grâce à un jeu de laisse il peut, lorsqu'un passage est étroit et sur ordre de sa détentrice, marcher devant elle. À casa, il fait le même travail que nos potes chiens d'assistance : il ouvre et ferme les portes, lui apporte des objets tombés à terre, remplit la machine à laver du linge, l'aide à se déshabiller si cela s'avère nécessaire et fait plein d'autres choses. 

Moi je vous le dit, il est top, Ilan. En plus qu'est-ce qu'il est beauuuu 💞💞💞! Dommage qu'il habite si loin et que je ne puisse pas courir avec lui au parca ! 

Talaria, ma détentrice qui grâce à moi se déplace comme si elle portait les sandales ailées d'Hermès, a passé en boucle la vidéo d'Ilan au travail. Il est en plein entraînement avec Juliette Corroyez, sa formatrice. 

Moi aussi je suis admirative. J'ai demandé à Ilan s'il acceptait d'être interviewé et si je pouvais partager la vidéo mentionnée plus haut car je trouve qu'elle mérite d'être connue. C'est vraiment magnifque de voir mon pote Ilan guider Juliette, sa formatrice, installée dans un fauteuil roulant électrique pour son entraînement. Il y a tant d'amour et de douceur dans cette vidéo que j'ai surpris Talaria la larme à l'œ¡l. En plus il semble que cela soit une première en France donc mieux les gens seront informés, mieux ce sera ! 

J'attire juste votre attention sur un détail, à vous qui verrez cette vidéo : elle est copyrightée ! Si vous souhaitez la diffuser, vous voudrez bien demander l'autorisation à Juliette Corroyez comme l'a fait ma maîtresse !


L'interview d'Ilan. 



Yuka : Salut Ilan, merci d'avoir accepté de m'accorder cette interview. La première question est toute simple : quel âge as-tu ? 

Ilan : J'ai 2 ans et toutes mes dents blanches !

Yuka : une question qui m’intrigue : quand et comment as-tu été choisi pour guider et assister Karine ? Moi, par exemple, j'avais presque terminé ma formation, j'allais passer mon examen lorsque la directrice de mon école a choisi de me remettre à Talaria en tenant compte de notre caractère et son mode de vie qui correspondait à mes besoins. Comment cela s'est passé pour toi ? Est-ce que tu as d'abord suivi une formation puis, comme tu correspondais à Karine, tu as enchaîné vers la deuxième ? Ou as-tu eu dès le départ un double cursus, dans la même école, avec la même formatrice ? 

Ilan : J'ai été sélectionné dès mon séjour dans ma famille d'accueil pour entrer dans ce projet. Il faut dire que nous étions 2 chiens sélectionnés.

Nous avons était présentés tous 2 à Karine. Ce jour là j'avoue avoir tout de suite été attiré par la balle de tennis qu'il y a sur le fauteuil de Karine. «Si elle aime les balles de tennis, on va bien s'entendre», me suis-je dit. Très vite, bizarrement, toutes mes balles à moi ben zont disparu... J'ai pas trop compris de suite mais j'ai eu d'autres joujoux donc ça va ! Aujourd'hui, vivant avec Karine depuis 4 mois, maintenant, j'ai l'explication... Karine ne peut pas prendre de joystick pour conduire le fauteuil dans la main valide puisque c'est celle-ci qui tient mon harnais. Dans l'autre un joystick classique n'est donc pas possible. On lui a mis une balle de tennis dessus pour avoir plus de facilité à conduire. Fini mon ancien jouet préféré ! Mais bon, j'en ai trouvé plein d'autres.

J'ai suivi ma seule formation accompagné de mon collège jusqu'au jour où on m'a fait essayer un nouveau harnais. C'était bizarre. Dans un premier temps, je ne comprenais pas trop et au fil du temps, le compagnon qui suivait ce projet ne venait plus. Par contre je voyais Karine de plus en plus souvent. Il y avait Carma qui l'accompagnait toujours. C'est une belle bergère allemande mais un peu trop possessive ! Elle était pas très motivée à jouer et encore moins à me laisser sa maîtresse (Carma est la chienne qui m'a prédédé pour s'occuper de ma maîtresse actuelle).

Pour la formation, c'est Juliette qui a tout fait, accompagnée bien sûr de l'équipe de l'école de Roncq. On s'est vachement amusé et on m'a appris à tirer sur mes jouets . Puis on m'a accroché mes jouets avec des cordes aux poignées des portes... Ça m'a surpris, mais bon, comme on m'encourageait à tirer dessus, ça va, ça m'amuse toujours. D'ailleurs, ce jeu me permet d'ouvrir les portes à Karine.

Yuka : Parle moi de Karine : Que pourrais-tu nous dire d'elle ? Vous faites quoi ensemble ? C'est quoi que tu préfères faire ? 

Ilan : Eh, au faite, si vous voulez tout savoir sur moi, vous allez avoir de la lecture lol.

Car j'ai beaucoup de jeux que j'ai appris pour aider Karine au quotidien. La partie guidage, tu sais bien Yuka, qu'on doit être hyper vigilant et toujours trouver la meilleure des solutions pour faire passer nos maîtresses respectives et les mettre en sécurité. Pour Karine, il a fallu que je m'habitue au fauteuil. Pour ça, les APF (Association des Paralysés de France) ont prêté les fauteuils électriques qui ont servi à ma formation.

J'ai appris à passer devant ou derrière Karine sous sa demande afin qu'elle puisse passer dans des endroits étroits ou même les portes.

Après au niveau de la vie quotidienne, j'ai plein d'autres jeux qui m'ont été appris par Juliette pour aider ma maîtresse. Je l'aide à se deshabiller le soir. Eh oui, je suis autorisé à retirer ses chaussettes, jouer légèrement avec lol ! Le truc que j'adore c'est retirer ses chaussons. 

Je lui ouvre et ferme les portes, je lui ramasse tous les objets tombés à terre. Le jeu qui m'amuse aussi beaucoup c'est de lui mettre son linge sale dans la machine à laver. 

Enfin, je m'éclate tout le temps !

Voilà voilà quelques petits trucs de ma spécification. Mais bon, faut déjà que je vous laisse, Karine a besoin de moi. Et moi de lui demander encore plus de caresses en échange. Je continuerai un peu plus tard cette interview de star ;-)

(...)

Eh coucou Yuka

La dernière partie a été longue à venir mais je ne pouvais pas conclure cet interview sans aborder un dernier sujet.

Ouep je suis fier de mon travail à côté de ma maîtresse mais il faut le souligner, je reste EXCEPTIONNEL. Je suis le seul d'entre nous en France à faire ce travail. Faut bien comprendre que tous les éducateurs des écoles de chiens ne peuvent pas forcément apprendre à d'autres collègues ce que j'ai pu apprendre et tous les futurs chiens-guides n'ont pas tous mes capacités. Sans oublier qu'il est même à ce jour pas facile à ma maîtresse de conduire le fauteuil tout en comprenant les informations de guidage que je peux lui donner.

Après je vais devoir te décevoir mais je souhaite pas partager l'image de ma maîtresse. Ouep c'est moche mais je préfère garder ma maîtresse tranquille et rien que pour moi naaa.

Pi en compensation, voici les miennes, de photos. Et je suis sûr, Yuka, que ce sont ces photos que tu vas préférer ! 


Photo 1 Ilan pose son museau vers l'accoudoir du fauteuil roulant, vers la balle de tenir. Photo 2 gros plan d'Ilan
lan pose son museau vers l'accoudoir du fauteuil roulant, vers la balle de tennis.
Photo 1 Ilan pose son museau vers l'accoudoir du fauteuil roulant, vers la balle de tenir. Photo 2 gros plan d'Ilan
 Gros plan d'Ilan
Yuka & Talaria 💞 Merci de votre visite. N'hésitez pas à liker, à partager, à commenter. Votre avis m'intéresse ! À bientôt pour des prochaines aventures 🐾👣

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire